biletul zilei cota 2 cu meciuri din fotbal omnibet.ro biletul zilei cota 2 la pariuri sportive

Le Blog

Accueil/Dialogue social/Parménide invente Tripalio, la première customer data en France

Parménide invente Tripalio, la première customer data en France

Tripalio est une base de données sociales gratuites, destinées à améliorer la connaissance des branches professionnelles et des conventions collectives. Initialement conçue pour l’assurance, Tripalio se déploiera peu à peu pour l’ensemble des secteurs.

La France compte 1.014 branches professionnelles, dont une moitié seulement comporte une véritable vie conventionnelle. Ce secteur mal connu est pourtant riche d’enjeux économiques et financiers: les branches sont souvent chargées de négocier des accords qui ont un impact fort sur la vie des entreprises.

Pour comprendre l’activité des branches, il faut compiler des dizaines de données complexes aux sources très hétérodoxes. Parménide a donc décidé de regrouper ces données dans un outil unique, mis gratuitement à disposition des utilisateurs. Ceux-ci peuvent requêter indéfiniment la base jusqu’à en extraire la substantifique moëlle.

A ce stade, la base est conçue pour le secteur de l’assurance: elle est donc centrée sur des données liées à la santé et à la prévoyance – éléments dont les assureurs ont besoin pour prospecter efficacement les entreprises dans le domaine de l’assurance collective de personnes. Mais son ambition est de dépasser rapidement ce seul secteur, notamment pour suivre l’actualité des négociations interprofessionnelles. A l’automne, Tripalio intégrera donc des données dans les domaines de la formation professionnelle. Entre autres.

Cette base de données est déployée en version bêta parce que l’ambition de Parménide est d’agréger l’ensemble de ses utilisateurs à sa construction. L’objectif est d’assurer une évolution constante de l’architecture et de l’ergonomie de la base pour l’adapter toujours un peu mieux aux besoins.

En ce sens, Parménide a eu le souci de déployer une customer data, c’est-à-dire une base de données centrée sur les besoins de ses clients.

En quoi cette ambition est-elle originale?

Un exemple simple: le programme initial n’avait pas intégré les données sur l’âge des salariés des branches concernés. Des assureurs ont fait utilement remarquer que ces données étaient pourtant utiles, puisque l’âge moyen d’un assuré est un élément de la tarification des contrats d’assurance. Aussitôt dit, aussitôt fait: les données démographiques ont fait l’objet d’une intégration dès le lendemain.

Cette logique agile préside à l’ensemble de l’architecture de la base. L’enjeu est de fournir un outil extrêmement évolutif, au gré du besoin des partenaires qui l’utilisent. En ce sens, il s’agit bien d’une customer data, étant entendu que les observations sont autant diffusées par les réseaux sociaux que par l’accès direct aux données.

 

 

Écrit par

Co-fondateur de Parménide

Laisser un commentaire